Skip to content

Menu

APPEL À L’ACTION : MOIS d’ACTIONS du 21 avril au 22 mai 2019

Notre alliance, regroupant plus de 200 organisations, syndicats et mouvements sociaux, appelle à l’action pour mettre fin à l’injuste système de règlement des différends entre investisseurs et États (ISDS) sous toutes ses formes et à l’impunité des multinationales.

Stop ISDS

Les dispositifs ISDS offrent aux multinationales un système de justice parallèle et injuste qu’elles peuvent utiliser pour intimider les gouvernements. Ils ont permis d’obtenir d’énormes dédommagements de la part d’Etats et de gouvernements qui prennent des décisions en matière de santé publique, de droits des travailleurs et d’environnement ou encore visant à poursuivre des entreprises pour leurs violations des droits humains. Il est d’une importance vitale que nous nous opposions à ce système et que nous mettions un terme à son expansion à travers la mise en œuvre d’un tribunal multilatéral d’investissement (MIC) mondial, comme le souhaite l’Union Européenne.

Il est temps de mettre en place un nouveau système contraignant sur les multinationales

Nous avons besoin d’une action internationale vigoureuse pour obliger les entreprises à rendre des comptes. Malgré de graves violations des droits humains et de l’environnement dans le monde entier, les multinationales s’en tirent actuellement le plus souvent sans dommage, en se cachant derrière des structures mondiales complexes pour se dégager de toute responsabilité.

C’est pourquoi nous exigeons un traité contraignant de l’ONU pour que les multinationales soient tenues pour responsables des impacts de leurs activités et mettre fin à leur impunité. Nous demandons également à l’UE et à ses États membres d’inscrire dans leurs lois l’obligation pour les entreprises de respecter les droits humains et l’environnement dans toutes leurs activités à travers le monde.

Les entreprises ont trop de pouvoir. Il est temps de le leur reprendre !

Les multinationales ne le feront pas de leur plein gré. Elles ne vont pas se réguler elles-mêmes. Il est temps pour nous, citoyens, de forcer les décideurs à le faire.

Plus d’un demi-million d’Européens ont déjà déclaré leur soutien à notre campagne. Ce mois-ci, à la veille des élections européennes, il est temps de se mobiliser. Des couloirs du pouvoir à Bruxelles aux places publiques, nous devons agir et montrer que nous en avons assez des privilèges des entreprises. Nous demandons plus de droits pour les citoyens et de règles pour les multinationales !

Rejoignez-nous dès aujourd’hui !